Résumé du projet de Thèse

auteur : Delphine Colin
sujet : L'autoportrait et la déchirure du réel à travers la photographie et la vidéo
directrice de recherche : Eliane Chiron
thèse commencée  : 2005


Je propose une exploration de ces frontières de l’autoportrait où le visage a quitté son rôle privilégié de « reflet de l’âme », où Narcisse a volé en éclats pour peut-être être remplacé par Méduse, où  dévisagéification, hybridation et altération sont sans doute les maîtres mots de telles images. A partir de ma pratique, ce sont en effet les autoportraits photographiques et vidéos à la limite même du genre, que je vais étudier : ceux entre autres de Sherman, d’Orlan, de Barney, de Salsmann ou encore de Bill Viola et Pippilotti Rist, ceux de ces artistes qui, de l’analogique au numérique, du visage au corps,  dévoilent une identité plurielle à travers une image de soi insaisissable et réversible. Pour étayer mon propos, je m’appuierai en particulier sur les philosophes Deleuze, Merleau-Ponty et Benjamin et sur les écrits théoriques de Couchot, Bellour, Aumont, Dubois, ma réflexion portant tout autant sur les aspects techniques, esthétiques et philosophiques de l’autoportrait : quels sont les rapports entre autoportrait et réel ? qu’entend-on par déchirure du réel ? Faut-il l’envisager dans l’image ? dans le passage du réel à l’image ? ou encore, dans un renversement, dans le réel lui-même ?